Ce qu’il ne fallait pas rater les 21 et 22 avril 2018: Revue de Presse Textile

Cette semaine à venir c’est La fashion revolution week . Positionnée autour de la date anniversaire du drame du Rana Plaza , cette semaine sensibilise les consommateurs sur le droit de savoir d’où proviennent les vêtements consommés et dans quelles conditions ils sont fabriqués. De nombreux évènements, interventions, ateliers sont programmés partout en France!

Le programme ici:
FASHION REVOLUTION

Des informations sur le Rana Plazza, ici chez RFI :Bangladesh, défendre le droit du travail, 5 ans après le drame du Rana Plaza

Made In France:

  • Les costumes SMUGGLER fabriqués à Limoges dans un établissement employant 110 personnes sauvés par le groupe MOLITOR
    Les Echos.fr : Molitor s’habille en Smuggler
  • Ce cher Made In France, où Le Slip Français adopte les codes de l’Usine du Futur dans une interview sur le coût trop élevé du Made In France : à lire entre les lignes.
    L’EST REPUBLICAIN : Trop cher le Made In France

  • Un salon Made In Lorraine, pourquoi pas ?
    Le Républicain Lorrain: Premier salon Made In Lorraine

  • Le Matelas Français passe un cap , l’article met en évidence la progression de la startup mais donne peut être malgré lui une image de qualité produit un peu dégradée
    Les ECHOS.FR: Le Matelas Français joue la carte tricolore

Culture

Advertisements

Ce qu’il ne fallait pas rater 18-19 avril 2018

Quelques jours sans , mais un condensé avant de retrouver plus tard les journées du 20 et du 21 avril.

Divers :

  • Toujours Garnier-Thiebaut qui décidément fait parler de lui cette semaine. Ici avec sa collaboration avec Salveco pour la création d’une lessive bio-dégradable , 100 % naturelle qui donne même l’odeur de propre ! Rdv dans les boutiques Garnier-Thiebaut le 20avril
    ENTRETIEN TEXTILE: Garnier Thiebaut lance sa lessive 100% biodégradable

Innovation:

Bio:

Economie:

Made In France:

En Retard – Revue de Presse Textile 17 avril 2018

Aujourd’hui l’annonce dans  LA TRIBUNE de la probable nomination future de Kat Borlongan à la tête de la French Tech interpelle sur l’orientation de ce réseau pour startup : avec les grands groupes d’abord, ou bien innovation en premier ?

A propos les start-up de l’industrie textile sont-elles nombreuses ?

Made In France:

  • Un tableau présentant l’industrie textile vosgienne comme entrainée par des patrons guerriers fatigués démunis face à la grande distribution et à la concurrence “lointaine”.
    Garnier-Thiebaut / Valrupt Industrie
    LIBERATION: Dans les Vosges les usines ont perdu le fil.

Innovation:

Culture et Histoire:

Revue de Presse Textile 16 avril 2018

BonneGueule” indique comment bien choisir son jean, et hier comme aujourd’hui la presse parle des jeans made in France . BonneGueule pourra vous aider à choisir entre les uns et les autres :-)!
LCI : Qualité d’un jean, tous les détails qui font que votre jean va durer longtemps.

Bonne lecture!

Habillement Made In France:

Logistique:

Culture et Histoire:

Revue de Presse Textile 15 avril 2018

L’article “coup de coeur” est en couleur !
bonne lecture

Habillement:

Habillement Made In France:

Culture et Histoire:

Revue de Presse Textile 14 avril 2018

Il existe déjà des organismes qui proposent des revues de presse sur le textile et je les répertorierai ici à travers des liens vers leur site internet.

Toutefois si le courage ne me manque pas, je vous propose de balayer quotidiennement GOOGLE actualités et d’autres avec des mots clés autour de l’industrie du textile, de la recherche sur les nouveaux matériaux et d’autres points d’entrée de ces champs lexicaux , afin qu’en un seul clic vous retrouviez un concentré quotidien de ce qui se trame dans le domaine !

Cela ne demande qu’à être amélioré pour être utile, alors n’hésitez pas à proposer vos idées et faire vos remarques!

Bonne lecture!

Innovation Habillement:
Le Pyjama ( et les autres vêtements) des sportifs! (où il est question du premier textile intelligent : la combi d’escrime conductrice des années 30, mais aussi du film Retour vers le futur)
L’EXPRESS : Le pyjama, nouveau textile technique

Habillement:
Où H&M ne sait plus se positionner sur le modèle de la fast fashion ….
CHALLENGES : Quand H&M incinère des stocks entiers d’invendus.

Habillement Made In France:
Hopaal fait sa pub sur sa chemise 50 % coton recyclé, 50% polyester recyclé
POSITIVR: L’anti-chemise, la chemise qui rhabille toutes les autres

Loisirs Créatifs
Une expo “broderie” où on découvre une créatrice de modèle de point de croix entre autres!
LE BERRY REPUBLICAIN : Bernadette Baldelly et Hubert Valeri exposent à Varye

Culture:
Où il est question du financement du futur musée de la bonneterie à Troyes.
LIBERATION CHAMPAGNE:  Une rallonge de 850 000 € pour le trésor de Laveau

2 ans !

2 ans !!

2 ans que rien n’a été posté ici et je constate à quel point ce blog n’est pas très enthousiasmant!

alors soit, je vide tout et je recommence, soit je poursuis en essayant d’améliorer et de rendre les billets plus réguliers!

 

 

Princesse Tam Tam, Dentelle et Kate

Soldes obligent, ma carte bleue est fortement sollicitée, mais les rabais ne m’empêchent pas de continuer à questionner les boutiques dans lesquelles je réalise mes achats sur la provenance  (ou les matières, ou les techniques employées) des produits que je choisis.

Aujourd’hui Princesse Tam Tam m’a conduite à poser des questions sur la dentelle utilisée pour les sous-vetements proposés par l’enseigne.

Il y a quelques années, Princesse Tam Tam, nommé ainsi en s’inspirant d’un film dans lequel jouait Joséphine Baker, proposait quelques pièces de lingerie en dentelle de Calais.
Toute la presse féminine en parlait, et je me souviens être allée en boutique et avoir été déçue de ne trouver qu’un ou deux modèles seulement dans cette matière. Je me souviens aussi qu’à l’époque, la provenance des autres modèles restait inconnue.

Aujourd’hui à la question : “mais d’où vient votre dentelle?” la réponse était : “toute la dentelle est française ici Madame”.

26290

Pourtant que ce soit sur l’e-shop ou en boutique, tous les modèles comprenant de la dentelle ne comportent pas la mention ” dentelle française”! Comme par exemple leur nouveau modèle “innovant” “air innovation”

29026

Pour le logo” dentelle française”, Il a fallut que je fouille un petit peu pour retrouver l’un des modèles sur le site de l’entreprise plus que centenaire de Caudry: Sophie Hallette.

monica-962x494

Et c’est là qu’on en arrive à Kate!  Car c’est Sophie Hallette qui a proposé la dentelle de la robe de mariée de Kate Middleton!

img-kate-middleton-wedding-dress_075548914142.jpg_article_gallery_slideshow_v2

La situation était ironique quant on sait que la technique des métiers leavers avec lesquels la dentelle est produite à Calais et à Caudry a été “empruntée” de façon peu honnête aux anglais!

Mais laissons de côté la princesse Kate pour en revenir à Princesse Tam Tam :

l’enseigne est très discrète sur ses fournisseurs et ses sites de production.
Est-ce parce que seule la dentelle est française ( pour partie) et que la production est délocalisée?

La question reste entière et je continuerai à guetter tout article plus complet que la promotion faite sur le site de l’enseigne qui reste bien évasive!

 

 

Petit Bateau dans l’armada de Concerto

Petit Bateau gère bien sa com’ et atteint tous les publics!

Au début du mois, c’est LA Princesse Kate qui apparaissait dans Vogue en marinière Petit Bateau , chic, sobre, mais avec un soupçon d’originalité avec la poche cousue en perpendiculaire.
(ça c’est pour la modeuse)

kate-mariniere-petit-bateau-vogue-photoshot

image piquée chez Vogue

En ce milieu de mois c’est la com’ mail à destination de celles ( et ceux) qui sont inscritEs dans la liste des clients achetant par internet qui séduit particulièrement.
(et ça c’est pour la maman habituée à raconter des histoires à ses enfants et constamment pré-occupée par les problèmes logistiques du quotidien)

hp_00_160516_fr_1170

image du site Petit Bateau

A travers l’intitulé: Nouveau Navire Logistique : livraisons retardées mais offertes , Petit Bateau amène avec Poésie et Fantaisie un sujet technique qui peut expliquer une dégradation ponctuelle de son service de livraison.

Petit Bateau déménage et va maintenant “stocker” dans un entrepôt localisé à quelques kilomètres de Troyes ville où est stationné depuis maintenant plus de 120 ans son “Navire Amiral” , initialement son unique usine, maintenant sa petite usine de niche et son siège social!

Et pendant ce déménagement, Petit Bateau soigne ses clients en valorisant son projet de déménagement et en offrant la livraison.

On aurait presque envie de commander spécialement, non pas pour bénéficier de la livraison gratuite mais plus pour connaître toutes les étapes de la conception du produit en passant par sa fabrication jusqu’à la livraison .
Petit Bateau sait si bien raconter les histoires!
C’est dommage car je crains que celle-ci ne soit pas écrite pour des raisons liées aux différentes polémiques et non-dits sur cette “Maison Française de Qualité” ( mais ça, cela a déjà été évoqué ici)

Petit Bateau indique donc que cet entrepôt de stockage de près de 45 000 m2 livré par la société Concerto European Developer, rassemblera ses deux activités logistiques principales: la livraison vers ses magasins et la livraison aux clients du e-commerce et emploiera au total 450 personnes.

Kaufman-Petit-Bateau-1_0-768x512

image piquée sur le blog de Petit Bateau

Et le déménagement c’est maintenant!
L’objectif annoncé de la marque est de garantir un meilleur service et surtout de continuer sa progression à l’international!

Et finalement, qui de mieux comme ambassadrice internationale que Kate?!

 

 

Ici ce n’est pas le JDD mais …

….Circonstances obligent je voulais m’exprimer sur l’actualité du moment.
Faute de temps ( et aussi parfois d’idées) cette page a des difficultés à survivre et je m’étais fait la promesse de ne jamais parler politique ici.
Pour cet article de passage qui je l’espère sera suivi d’autres billets plus régulièrement, je n’aborderai donc pas la politique mais plutôt l’actualité.

Depuis le début de la semaine on parle partout de l’affaire “Denis Beaupin”, il y a quelques jours on lisait une histoire incroyable sur “Michel Sapin et une culotte”,  hier j’ai lu l’hebdo La Semaine de Metz qui titrait en Une: “Elles racontent”, et ce matin plusieurs femmes politiques s’expriment dans une tribune dans le JDD.

Jusque là , je me disais “c’est fou toutes ces histoires” mais cela ne risquait pas de m’émouvoir car sans être victime d’incidents graves le milieu professionnel dans lequel j’évolue est très masculin et je fréquente tous les jours une forme de sexisme mais je m’en amuse et “ça passe” à force de dérision et de “je ne me laisse pas faire”….

Je suis CONTRE tous les évènements et tous les efforts faits par les entreprises pour “protéger” les femmes au sein de l’entreprise ou pour promouvoir la place de celles-ci dans l’entreprise. Ces évènements sont pires que mieux car ils génèrent des commentaires voire même de la jalousie. Hommes et Femmes ont le droit à l’accès à des journées récréatives et informatives sur le télétravail et sur le temps partiel! Que seules les femmes y accèdent est aussi discriminatoire .

Mais je suis POUR la promotion faite auprès des plus jeunes encore en études sur l’importance de l’accès aux femmes à tous types de métiers y compris ceux dits masculins ou en milieu masculin .

Seulement, dans tout ce que je cite ci-dessus cela n’implique QUE les femmes , ou SEULEMENT les femmes dans leur relation avec l’homme dans le milieu professionnel ou dans le quotidien.

Et c’est bien là que réside LE problème selon moi : la mixité, la parité, mais surtout le respect ne fonctionneront que lorsque tout le monde sera impliqué.

On pose aujourd’hui LA problématique comme celle des femmes , gérées par les femmes, mais on voit trop peu d’hommes réagir publiquement spontanément sur ce sujet du sexisme.
Pourtant cette problématique n’est pas une problématique de sexe mais une problématique de société et sa gestion doit impliquer tout le monde femmes comme hommes.

Ce matin, petit déjeuner au salon de thé chez la Pâtisserie Jean à Metz ( une des meilleures :-)), je suis interpellée sans injures mais avec lourdeur et insistance par un jeune homme de moins de 30 ans qui ne me lâche pas malgré ma demande, je hausse le ton en regardant mes voisins. Plusieurs personnes sont dans la salle, l’équipe chez Jean est composée uniquement de femmes. C’est une dame de plus de 60 ans qui m’est venue en aide en levant la voix et en demandant à cette personne de quitter les lieux. La chef d’équipe du salon de thé intervient également, je donne le coup de grâce et cette importun disparaît….

Mais messieurs, vous qui étiez présents et certainement plus impressionnants pourquoi n’avez vous donc pas réagi?

Et des exemples de cet ordre, vous êtes nombreux à en connaître. Pour moi c’était l’élément déclencheur à l’écriture de ces quelques lignes.

Définitivement, tant que la problématique de sexisme ne sera portée que par des femmes et pour les femmes et qu’elle n’impliquera pas les hommes autrement que par une communication parfois agressive, alors le problème persistera !

Soyons tous respectueux et solidaires au sein de nos professions et milieux .

Messieurs nous attendons que vous vous exprimiez  et que vous vous saisissiez de la/des problématique/s également!
Le groupe de travail ” comment gère-t-on le sexime dans le milieu professionnel ou politique?” doit être mixte!

(maj du 26/06/16: toujours pas de réactions dans les médias, et l’actualité sociale semble avoir fait oublier l’affaire Baupin)